Un déjeuner à 260 Calories chez Constant? Oui c’est possible!

Chez Constant

Heureuse redécouverte chez Constant.

Aujourd’hui, au déjeuner, Chéri me donne rendez-vous au Sofitel de l’Arc-de-Triomphe, pour déjeuner chez Constant. J’adore la cuisine française, mais pour avoir déjà testé les Cocottes de Constant dans le septième arrondissement, je me prépare psychologiquement en me disant que cela sera bien beurré, bien huilé, bref succulent, mais bien lourd, et que l’expresso pour digérer ne sera pas superful :)

J’AVAIS TORT!!

Mais d’abord commençons par un état des lieux. Je plante rapidement le décor.

Le lieu est 100% so chic, authentique, glamour, épuré, super clientèle, bref, un cadre tel que je les adore. Le bar à l’entrée du restaurant, les grandes tables derrière.

Les plus:  les grandes baies vitrées sur les côtés qui donnent vue sur de beaux immeubles haussmanniens et laissent entrer le soleil :) (parce que moi, dès qu’il commence à faire beau, je ne loupe pas une occasion de parfaire mon début de bronzage, même sous le filtre d’une baie vitrée – eh oui :))

Coup d’oeil sur la carte, j’aurais eu très faim, je me serais laissée tenter par une entrée so light so healthy.
Chéri a choisi le velouté de carottes et pour l’avoir goûté, il est bien réussi (pas light avec la crème fraiche en revanche)…
…et servi de manière originale: le serveur apporte la cocotte remplie de crème fraiche et sert le velouté (on peut le commander au choix froid ou chaud, là Cheri l’avait choisi froid). Il me propose aussi une cuillère pour partager (c’est gentil, j’adore le service chez Constant, toujours au top du top).

En plat, il y’en avait encore pour tous les goûts, mais nous nous sommes laissés tenter par le cabillaud vapeur aux petits légumes cuisinés.

Perplexe, j’attends…

Lorsque mon plat arrive, je suis vraiment ravie: c’est tout ce que j’aime!!
Le poisson terriblement fin et tellement fondant en bouche, les légumes cuisinés juste ce qu’il faut de matière grasse, variés et si bien choisis: betteraves rouge et jaune, navets, gros pois verts, carottes jaune et orange, coeur d’artichaud, etc. L’assiette est colorée et je pense que même mon fils de 5 ans aurait accepté de la goûter (prochaine fois, on fera le crash test :rire:).

Nous nous sommes bien régalés et, avec nos cafés, nous avons eu de belles et délicieuses cuillères en biscuit, of course (sauf que j’ai donné la mienne à Chéri, car le bikini n’est plus très loin maintenant! :))

PS: je viens de me faire opérer d’une greffe de tympa, donc aucune photo de moi. je vous fais grâce du magnifique bandeau qui orne ma tête, j’imagine que vous avez eu assez d’oeufs de Pâques ces derniers temps.

Les Cocottes de Christian Constant
2, avenue Bertie Albrecht – 75008 Paris
Réserver une table aux Cocottes de Christian Constant via La Fourchette

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *